Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2016

L'Amicale laïque de Lèves fête ses 120 ans !

L'Amicale laïque de Lèves multiplie les intiatives pour ses 120 ans !

Depuis le 4 septembre une exposition est installée au Forum des associations.

Samedi 1° octobre (à 20h30) et dimanche 2 octobre (à 15h30) un Grand Cabaret théâtral sera ouvert à toutes et à tous (dans la limite des places disponibles).

Le vendredi 14 octobre, à 20h30,  une conférence/débat a pour thème "La laïcité dans les associations et les entreprises". Salle Marcel Josse Entrée libre.

Et le mardi 18 octobre à 14 heures un Arbre de la Laïcité sera planté à Soutine ! Venez nombreux !

Amicale Leve oct 2016.jpg

16/07/2016

Lundi 18 juillet Minute de silence en hommage des victimes du terrorisme

Lundi 18 juillet à midi toutes les institutions de France sont appelées à organiser une minute de silence en hommage aux victimes du terrorisme.

Le président de la République a décrété un deuil national les 16, 17 et 18 juillet 2016 à la suite de l'attentat criminel commis à Nice le 14 juillet. Les drapeaux ont été mis en berne sur les édifices publics dès le 15 juillet.

 

nice_juillet_2016.jpg

 

13/06/2016

L'Observatoire de la Laïcité rend son Rapport 2015-2016

Ce troisième rapport a pour objet de rendre compte du travail effectué en 2015-2016 par l’Observatoire de la laïcité et d’établir son bilan annuel quant au respect du principe de laïcité.

Le texte intégral est en ligne sur le site de l'Observatoire. Ce Rapport présente sur plusieurs centaines de pages une riche collection de faits et d'analyses.  

"Dans le contexte particulier des attentats, fait à la fois d’inquiétude et d’émotion, l’Observatoire de la laïcité considère plus nécessaire que jamais de dresser l’état des lieux de la laïcité en France avec une grande rigueur d’analyse, d’autant plus qu’elle est un objet important du débat politique. Cela suppose l’audition systématique de tous les acteurs concernés et de nombreux déplacements de terrain. Jamais cela n’avait été fait avant l’installation de cette instance.

Il s’agit aussi pour l’Observatoire de la laïcité de veiller à l’application ferme et sereine des principes qui fondent la laïcité et de faire œuvre de pédagogie, pour que chaque citoyenne et chaque citoyen puisse s’approprier la laïcité et la faire vivre au quotidien.

En conclusion, l’Observatoire de la laïcité fait plusieurs constats :

1. Si les formations à la laïcité se sont multipliées, en particulier à l’initiative de l’Observatoire de la laïcité, les autorités compétentes doivent continuer à inciter leurs agents à les suivre et, pour le secteur privé, doivent assurer une diffusion la plus large possible des outils de gestion du fait religieux mis à la disposition des acteurs de terrain.

2. Depuis de nombreuses années, la crise économique et sociale, la trop faible mixité sociale dans certains quartiers et établissements scolaires et le contexte international renforcent certains replis identitaires et différents communautarismes. Ceux-ci conduisent dans certains cas à des pratiques religieuses réinventées et radicales.

3. Dès lors, l’Observatoire de la laïcité appelle l’Etat à ses responsabilités dans la mise en place de politiques publiques ambitieuses et salue les initiatives prises en faveur d’une plus grande mixité sociale et d’un dialogue franc et sincère avec les cultes menées notamment par les ministères de l’Education nationale et de l’Intérieur.

4. Comparativement au bilan de l’année dernière, les atteintes directes au principe de laïcité ne semblent pas en augmentation. L’Observatoire de la laïcité constate en même temps une réelle prise de conscience autour de la nécessaire pédagogie de la laïcité, qui s’illustre par une multiplication des initiatives, des formations, des débats citoyens et des sollicitations reçues quotidiennement par l’Observatoire de la laïcité.

5. La crainte d’un glissement de la laïcité vers une volonté de « neutralisation de la société et des individus » et de son instrumentalisation reste partagée au sein des organisations cultuelles et parfois dans le milieu socio-éducatif.

6. Le traitement médiatique, bien qu’il ait gagné en objectivité, continue de manquer trop souvent de recul, ce qui renforce les confusions et les crispations. L’Observatoire de la laïcité appelle à nouveau les médias à la plus grande vigilance dans le traitement médiatique de tout sujet touchant au principe de laïcité et aux religions.

7. Les actions menées au niveau local par les collectivités, les préfectures, les associations ou les citoyens eux-mêmes ont un impact positif certain tout en restant le plus souvent méconnues. Ces initiatives doivent être mises en valeur et démultipliées sur l’ensemble du territoire.

8. Le principe de laïcité reste mal compris dans de nombreux pays étrangers, souvent interprété à tort comme un principe d’interdit. Cela peut parfois avoir des incidences négatives sur les relations diplomatiques de la France. L’Observatoire de la laïcité considère essentiel de continuer à solliciter les représentations diplomatiques de la France et d’y multiplier les initiatives expliquant ce principe majeur de la République.

observ_laic.jpg