Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2016

9 décembre Jour de la Laïcité en Eure et Loir. Initiatives.

Au cours de la semaine du 9 décembre, jour anniversaire du vote de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat, trois grandes initiatives se dérouleront:

 

8 décembre Guillonville

19h30. Projection du film « La Séparation »

Suivie d’une table-ronde animée par :

Emmanuel Baffour, sous-préfet de Châteaudun.

Régis Pascal, directeur du centre de détention de Châteaudun.

Charles Conte, chargé de mission laïcité à la Ligue de l’enseignement.

Jean-Pierre Esnault, aumônier régional catholique des prisons.

Erraji Bouchaïb, conseil régional du culte musulman (Centre), aumônier des prisons.

Pierre-Jean Soler, aumônier régional protestant des prisons.

Salle des Fêtes de Guillonville

la-separation.jpg

  

9 décembre Nogent le Rotrou

Deux initiatives vont se succéder.

A Lycée Rémi Belleau, dans le cadre d’une journée banalisée autour d’un projet lycéen citoyen de l’Académie d’Orléans-Tours. Un après-midi réservée aux lycéennes et lycéens.

Avec les interventions de :

Harold Huwart, vice président de la Région Centre Val de Loire

Charles Coutel, Professeur émérite des universités en philosophie du droit, directeur de l’Institut d’étude des faits religieux et est vice-président du Comité laïcité et République.

A la salle des fêtes Pierre Mendès France, une soirée ouverte à toutes et tous.

18 heures Concert de l’atelier jazz et de l’atelier rock de l’Ecole de musique

19 heures Repas (Participation aux frais 5 €)

20 heures Vous avez dit laïcité ? Conférence de

Bruce Neuffer, de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations d’Eure et Loir

Charles Coutel. L’intitulé de cette conférence reprend celui du livre qu’il a écrit avec Jean-Pierre Dubois (ex président national de la Ligue des droits de l’Homme) «Vous avez dit laïcité ? » publié par les Editions du Cerf.

Coutel.jpg

 Charles Coutel

 

9 décembre Vernouillet

Conférence-débat, avec Carmen Garcia, historienne-chercheuse sur le thème:

"L’émancipation des femmes, un enjeu majeur de la laïcité" 

A l'Agora de Vernouillet 20 heures

Renseignements: 02 37 62 83 46

laicite-france-marianne.jpg

 

10 décembre Mainvilliers

A Mainvilliers Dans la Salle d’honneur.

10 heures. Conférence-débat sur le thème «La question laïque en France : regard historique et défis contemporains»

Animée par Chokri Ben Fradj, historien et universitaire, auteur de « Un combat laïque en milieu colonial » Editions L’Harmattan.

Ben Fradj.jpg

"Vous avez dit laïcité ?" Un livre de Charles Coutel et Jean-Pierre Dubois

Présentation du ivre "Vous avez dit laïcité ?": Cela fait trente ans maintenant que la laïcité hante le débat en France. Que les intellectuels et les politiques s’en disputent la définition. Que les polémistes de tous bords s’en arrogent le monopole ou la dénonciation. Que les confusions succèdent aux approximations et les outrances aux ignorances. Le dialogue que voici, ouvert, contradictoire, mené par deux éminents juristes, philosophes et historiens, constitue le meilleur des remèdes à cette hystérie nationale.

Des Guerres de religion à l’islam en France, ou de France, en passant par les Lumières, la Révolution, la IIIe République, la loi de 1905 et ses suites, leur controverse clarifie les épisodes du passé pour mieux éclairer les crises du présent, qu’il s’agisse du voile intégral dans l’espace public, des menus de substitution dans les cantines scolaires ou encore la présence des crèches dans les mairies.

Avec savoir et simplicité, Charles Coutel et Jean-Pierre Dubois affirment, dans la diversité de leurs considérations, le même message salutaire : comprendre la laïcité, c’est se protéger du fanatisme et redonner sens à cet idéal du bien public que suppose l’ordre républicain.

Professeur émérite des universités en philosophie du droit, Charles Coutel dirige l’Institut d’étude des faits religieux et est vice-président du Comité laïcité et République.
Professeur de droit public à l’université Paris-X-Nanterre, Jean-Pierre Dubois est président d’honneur de la Ligue des droits de l’homme.

 

coutel dubois.jpg

 

 

 

12:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2016

Il y a un an #EnMemoire des victimes des crimes terroristes

Il y a un an 130 personnes ont trouvé la mort dans les attaques du 13 novembre à Paris. Parmi ces victimes deux Euréliennes : Marion Jouanneau et Djamila Houd. Marion Jouanneau avait 24 ans. Elle était de Chartres. Elle devait s’envoler quelques semaines plus tard pour visiter New York avec des amis. Djamila Houd avait 41 ans. Elle était de Dreux. Elle travaillait chez une créatrice de mode parisienne. Elle avait une fille de 8 ans. Nous leur avons rendu hommage. Nous ne les avons pas oubliées. 

Jouanneau Houd.jpeg

La salle d'activités de l'association drouaise "Femmes d'ici et d'ailleurs" a été baptisée, le 5 novembre, du nom de Djamila Houd. A la demande de sa famille des messes, ont été dédiées à Marion Jouanneau à Chartres et au Coudray.  

#EnMémoire

Le quotidien Le Monde propose depuis cette date sur son site un Mémorial de toutes les personnes assassinées le 13 novembre #EnMémoire

"Brutalement arrachées à ceux qui les côtoyaient chaque jour, elles font aujourd'hui partie de notre univers, à tous. Elles ne nous quittent plus. Nous refusant à les réduire à un chiffre, 130, et à un statut, celui de « victimes », nous avons voulu leur donner un visage, raconter qui elles étaient, leur rendre leur vie, à travers ceux qui les connaissaient et les aimaient. Les installer, aussi, dans notre souvenir. Les journalistes du Monde se sont rassemblés pour écrire ces portraits, apparus progressivement ici en décembre. Pas tous. Car certaines familles n’ont pas souhaité dans l’immédiat participer au Mémorial, ou qu’on cite le nom de leur proche disparu. Si elles changent d’avis, Le Monde reste prêt à publier de nouveaux portraits".

EnMemoire.jpg

08:49 Publié dans Mémoire | Lien permanent | Commentaires (0)